TIP: Cliquez sur une image pour l’afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l’image.

Pictures by Gabrielle Malewski

Après avoir vu la géniale revue de Chantal Thomass au Crazy, je ne pouvais que me lancer dans une série de photos en forme de clin d’œil, tant j’étais inspirée par l’ensemble de ces tableaux dont l’univers colle si bien à celui de la maison fondée par Monsieur Bernardin. Surtout quand les danseuses portent les collections actuelles de Chantal Thomass, à l’instar de cet ensemble « Miss Kiss » qui habille -ou déshabille- les égéries du Crazy pour le grand final ! Alors certes, je ne suis pas danseuse, et je ne suis pas aussi bien gaulée, mais ce que le Crazy cherche à transmettre c’est pour moi une envie de s’inspirer de ces codes, de les reprendre et de jouer avec. A chaque fois que je m’y rends, et il y en a eu des paquets, je suis prise par cet « effet Crazy » auquel j’ai converti avec succès mes copines : j’ai envie de mettre de la lingerie sublime (bon ok comme tous les jours !), de danser, de jouer la femme fatale ou l’ingénue libertine, mais avant tout pour moi, pour profiter de ce cadeau sublime qui parfois est un fardeau et qui se nomme féminité !

After seeing the wonderful show created by Chantal Thomass at the Crazy Horse de Paris, how I could I not make a tribute photoshoot out of it, as I was so utterly inspired by its acts whose atmosphere matches so perfectly that of the iconic strip-tease house founded by mister Bernardin. Especially when the dancers are wearing the present collections from Chantal Thomass, like this « Miss Kiss » ensemble that dresses -or undresss- the Crazy girls for the grand final ! Of course, I am not a dancer, neither do I have their killer bodies, but what the Crazy wants to transmit in my opinion is a will to be inspired by its codes, to make it one’s own and to play with them. Everytime I go there and I went plenty of times, I find myself taken with this « Crazy effect » that I sucessfully converted my girlfriends to : I want to put on fancy underwear (ok this I do everyday !), to dance, to act like a femme fatale, but for me before anyone else, so that I can enjoy this gift which is sometimes a burden and that we name feminity !  

7

7

2

2

3

3

4

4

12

12

9nb

9nb

Body : Chantal Thomass x Damart / Veil : Red Valentino / Shoes : Maison Ernest / Stockings : Chantal Thomass / Lipstick : Louboutin beauty

18

18

21

21

23

23

Bra, garter, panties and stockings : Chantal Thomass aw 17 / Boots : Azzedine Alaïa / Hat : vintage

***

Inspirations

cfde63f3a9115c0d0363101dd667254f

cfde63f3a9115c0d0363101dd667254f

chantal-thomass-met-le-crazy-horse-sens-dessus-dessous

chantal-thomass-met-le-crazy-horse-sens-dessus-dessous

5a251fed115758efdeed6892388a7814

5a251fed115758efdeed6892388a7814

656bc44abb3dab3f522493edf155484e

656bc44abb3dab3f522493edf155484e

From Paris with Love,

Louise

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d’un *

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*